Tous les articles
Conseils écriture

Comment écrire un bon page turner ?

Par 

Mathilde Segui

Le 

Jan 05, 2024

Juste avant de vous coucher, vous décidez de lire quelques pages de votre nouveau roman pour vous aider à vous endormir. Grave erreur : c’est l’inverse qui se produit, vous êtes tellement plongé dans l’histoire que vous n’arrivez plus à lever le nez de votre livre ! Sans que vous sachiez comment, il est déjà quatre heures du matin et vous arrivez au bout d’une nuit de lecture… Si cette situation vous est déjà arrivée, vous avez été l’heureuse victime d’un page turner ! Découvrez dans cet article tous nos conseils pour en écrire un à votre tour et garder votre lectorat suspendu à votre plume.

Qu’est-ce qu’un page turner ?

Le page turner, un livre impossible à lâcher

Lepage turner est une expression provenant de l’anglais. Il signifie littéralement « tourneur de pages » dans notre langue. Cette expression très imagée, dont on ne peut pas trouver de traduction dans le dictionnaire français, sert à désigner un livre particulièrement captivant. L’intrigue palpitante et le sort incertain des personnages réussissent à nous happer, si bien qu’on ne peut s’empêcher de tourner les pages du roman au point de ne plus voir le temps passer.

La clé du page turner : le suspense

Tout l’art du page turner repose sur la gestion du suspense, qui consiste à créer chez le lecteur un sentiment d’attente, voire d’inquiétude pour la suite de l’histoire. Il doit se demander ce qui va arriver ensuite, si son personnage favori va rester en vie, comment la situation va se dénouer… Le thriller (de l’anglais thrill, qui veut dire « frisson ») utilise justement ces mécanismes de tension narrative : c’est donc le genre roi du page turner, même s’il est loin d’être le seul et qu’il se marie souvent à d’autres genres, tels que le polar. Mary Higgins Clark, Harlan Coben, Agatha Christie ou encore Fred Vargas sont autant d’autrices et d’auteurs qui ont réussi à entraîner leur lectorat dans leurs romans de la première à la dernière page !

Un suspense maîtrisé est la clé d'un livre impossible à lâcher !

Comment écrire un page turner ?

L’histoire : rendre le récit captivant

Réussir à tenir en haleine le lecteur tout au long du livre est un exercice délicat. Voici quelques conseils pour maintenir le suspense dans votre histoire :

  • Créer de la tension : le roman doit contenir des enjeux, des résultats à atteindre, des solutions pour y arriver, et les risques que comporte cette solution. Bien sûr, il faudra moduler l’importance des risques et des résultats afin que le lecteur ne se lasse pas d’une tension permanente. Ex. : dans Marche ou crève de Stephen King, les personnages ont tous pour objectif d’être le dernier marcheur en vie et prennent plus ou moins de risques pour y parvenir, ce qui amène le lecteur à s’inquiéter pour eux.
  • Entretenir le mystère : il s’agit d’amener le lecteur à se poser des questions dont il veut absolument savoir la réponse, ce qui l’oblige à poursuivre sa lecture. Il faut donc savoir disséminer des indices, éveiller sa curiosité et laisser plusieurs choix aux personnages. Une fin prévisible est à bannir à tout prix ! Ex. : dans Shutter Island, Dennis Lehane manipule les apparences trompeuses pour jouer avec les nerfs du lecteur.
  • Doser les rebondissements : les rebondissements et cliffhangers (expression en anglais qui désigne une fin de passage, de chapitre ou de tome laissée en suspens, comme dans un épisode de série) sont essentiels dans un roman page turner, mais attention à ne pas en abuser pour ne pas diluer leur intensité. Il faut parvenir à surprendre le lecteur au bon moment. Ex. : dans La Vérité sur l’affaire Harry Québert de Joël Dicker, le narrateur est confronté à diverses révélations choc et coups de théâtre qui maintiennent le suspense.
  • Instiller l’urgence : un livre devient d’autant plus captivant si les personnages disposent d’un temps limité. Vont-ils parvenir à accomplir ce qu’ils doivent accomplir avant qu’il ne soit trop tard ? Cette astuce du « compte à rebours » est très utilisée dans les page turner. Ex. : dans Blizzard de Marie Vingtras, l’héroïne du roman part à la recherche d’un petit garçon qu’elle a perdu de vue dans le blizzard, se lançant dans une course contre la montre et contre les éléments pour lui sauver la vie.

Maintenir le rythme, le suspense et la tension narrative tout au long du récit représente un véritable défi. Un regard extérieur, critique et constructif sur votre manuscrit s'avère souvent indispensable. Avec l'atelier Relecture d'Édith & Nous, confiez votre manuscrit à un conseiller littéraire professionnel qui l'annotera et l'analysera dans son intégralité et vous proposera des pistes d'amélioration.

L’écriture et la structure : bannir l’ennui du lecteur

Une intrigue passionnante qui n’est pas soutenue par une écriture adaptée ne suffira pas à faire un bon page turner. Il faut donc veiller à :

  • varier le rythme : pour cela, on peut se concentrer sur certaines scènes en détail et en raconter d’autres plus brièvement ; alterner les passages intenses en action et les moments plus calmes
  • se faire oublier : le style doit être majoritairement plus efficace que poétique, pour que la lecture soit la plus fluide possible ; il faut donc éviter les descriptions à rallonge et les dialogues qui n’apportent pas à l’histoire
  • show, don’t tell : les meilleurs page turner sont impossibles à lâcher, car ils réussissent à immerger littéralement le lecteur dans le roman ; plutôt que de raconter, il faut lui faire ressentir ce qui se passe, en utilisant les perceptions des cinq sens, les réactions physiques et psychiques des personnages, les descriptions visuelles ou au contraire les suggestions voilées…

Trouver la bonne maison d’édition pour son page turner sur Édith & Nous

Rêver que votre lectorat dévore votre page turner d’une traite sans jamais pouvoir le reposer nécessite que votre livre soit édité. Justement, de nombreuses maisons d’édition publient ce genre de roman très apprécié du public, telles que les Éditions Fleuve, Le Cherche Midi ou encore JC Lattès, éditeur de l’incontournable Da Vinci Code.

Grâce à Édith & Nous, vous pouvez présenter votre page turner à toutes ces maisons et bien d’autres en quelques clics, lors d’une seule et même démarche. Il vous suffit de créer votre espace Auteur pour pouvoir déposer gratuitement votre premier manuscrit, simplement et en toute sécurité.  

Une fois déposé, votre roman sera présenté aux plus grandes maisons d'édition dans les meilleures conditions ! Grâce à un intelligent système de catégorisation des manuscrits, les maisons d’édition en quête de leur prochain coup de cœur, notamment celles qui recherchent des thrillers et récits à suspense, pourront découvrir et lire votre roman.

Vous accéderez également à des fonctionnalités avancées telles que la protection de votre œuvre par un ancrage sur la blockchain, le nombre de vues de vos manuscrits, son niveau de richesse lexicale et des notifications de lecture par un éditeur ou une éditrice. Vous découvrirez aussi depuis votre espace Auteur tous nos articles de blog regroupés par thématiques ainsi que des dossiers et des services personnalisés pour augmenter vos chances d’être repéré et publié par une de nos maisons d’édition partenaires.

 

Écrire un page turner est une entreprise difficile et nécessite une maîtrise totale de l’art du suspense. Le travail à fournir peut sembler intimidant, mais le jeu en vaut la chandelle : qu’y a-t-il de mieux pour un auteur ou une autrice que de savoir son lectorat pendu à son livre ?

Présentez votre manuscrit aux plus grandes maisons d'édition ! Simplement et en toute sécurité.

CRÉER MON COMPTE AUTEUR
une flèche pointant vers la droite

Nos derniers articles

Nous utilisons des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur et la navigation sur le site, pour en mesurer l’audience et en analyser le flux et pour vous proposer des contenus et des publicités personnalisées.
Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre Politique de cookies.

AccepterPersonnaliser mes choix
une croix pour fermer le popup