une flèche pointant vers la droite
Tous les articles
Conseils écriture

Comment améliorer la richesse lexicale de mon manuscrit ?

Par 

Mathilde Segui

Le 

Sep 27, 2023

Depuis votre tableau de bord sur Édith & Nous, vous accéderez à de nombreuses informations, comme les statistiques de votre manuscrit (Mes manuscrits > Gérer mon manuscrit > Statistiques de mon manuscrit). Parmi ces statistiques, la richesse lexicale, qui mesure la diversité du nombre de mots dans un manuscrit. Cet indicateur permet de situer un manuscrit parmi les autres manuscrits de même(s) catégorie(s) et de longueur équivalente. Trois niveaux de richesse lexicale sont évalués : « Modérée », « Standard » ou« Élevée ».

Comment vous approprier cet indicateur en l’utilisant pour perfectionner l’écriture de votre manuscrit ?

Une utilisation personnelle en fonction de chaque projet littéraire

L’évaluation de la richesse lexicale des manuscrits est un indicateur mis à disposition de tous les auteurs, et chacun est bien sûr libre de s’y référer ou non.

En effet, tout le monde ne poursuit pas le même objectif en écrivant un roman : certains auteurs accordent davantage d’importance à l’histoire qu’ils souhaitent raconter et à la substance des personnages qui la font progresser. Pour d’autres auteurs, qui cherchent avant tout à travailler sur le langage, la qualité de l’écriture prévaut sur la construction d’une intrigue.

On retrouve la même diversité dans les lignes éditoriales des maisons d’édition : certaines n’accordent que peu d’importance à l’intrigue et sont avant tout en quête de nouvelles « voix » littéraires à la plume très inventive, tandis que d’autres préfèrent un style efficace, plus à même de construire une tension narrative et des personnages poignants. Du travail transgressif sur le style de Virginie Despentes au suspense haletant du Da Vinci Code, il existe mille et une façons d’aborder l’écriture de votre roman, et presque autant de lignes éditoriales qui pourront correspondre à chacune d’elles.

 

Retravailler seul le style de son manuscrit

Pratiquer des exercices d’écriture, qui ont pour but d’améliorer votre style, est un bon point de départ. Vous pouvez ensuite éliminer les redondances à l’étape de la relecture, lorsque tout votre manuscrit a été intégralement rédigé :

  • Traquez les répétitions d’une ligne sur l’autre : il peut s’agir de répétitions classiques (vous avez répété exactement le même mot à une ou plusieurs lignes d’écart dans le texte) ou des répétitions de mots de la même famille, qui apportent de la monotonie au texte (comme « sembler » et« semblable »). Ces dernières ne sont pas comptabilisées dans le calcul de la richesse lexicale sur Édith & Nous mais peuvent alourdir involontairement le propos, il serait donc bénéfique de les éliminer.
  • Repérez les « verbes faibles » : il s’agit des verbes très courants que l’on utilise sans cesse, inconsciemment. « Être »,« avoir » et « faire » en constituent la triade principale. Ces verbes passe-partout, du fait de leurs très nombreux sens, peuvent faire perdre en précision votre propos et lasser le lecteur. N’hésitez pas à trouver des substituts tels que « se montrer » pour « être »,« posséder » pour « avoir », « réaliser » pour« faire »…
  • Utilisez un dictionnaire de synonymes (papier ou électronique) si vous manquez d’inspiration pour remplacer une répétition.

Faire appel à des professionnels

Dans un manuscrit, certaines répétitions gênent la lecture… quand d’autres sont au contraire cruciales car elles apportent une emphase stylistique ! Il peut être difficile de cerner la différence, ou tout simplement de savoir comment injecter plus de variété à son vocabulaire ; remplacer un mot par son synonyme n’est souvent pas suffisant pour gagner en richesse lexicale.

Un grand nombre de ressources gratuites sont accessibles depuis votre tableau de bord (« Les clés de la réussite ») ou sur notre blog : vous y découvrirez notamment la liste des principales règles typographiques ou encore des clés pour pratiquer l’écriture créative. Afin de ne rien laisser au hasard, vous pouvez confier votre manuscrit à l'atelier Correction. Des correcteurs professionnels le libèreront de ses lourdeurs et de ses répétitions et traqueront les erreurs d’orthographe, typographiques, de grammaire et de syntaxe. Mais comme nous l’avons vu, un lexique riche ne fait pas tout : c’est pourquoi l’atelier Relecture vous permettra de bénéficier de l’analyse littéraire complète de votre manuscrit (intrigue, personnages, structure…) ainsi que de pistes de retravail fournies par nos conseillers littéraires spécialisés.

 

L’évaluation de la richesse lexicale sur Édith & Nous offre aux auteurs et aux autrices une opportunité unique d'appréhender immédiatement la diversité du vocabulaire utilisé dans chacun de leur manuscrit. Son usage dépend des objectifs créatifs de chacun. Après tout, c’est toujours l’auteur qui a le dernier mot !

Un correcteur professionnel corrige votre manuscrit et le libère de ses lourdeurs et de ses répétitions.

DÉCOUVRIR L'ATELIER CORRECTION
une flèche pointant vers la droite

Nos derniers articles

Nous utilisons des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur et la navigation sur le site, pour en mesurer l’audience et en analyser le flux et pour vous proposer des contenus et des publicités personnalisées.
Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre Politique de cookies.

AccepterPersonnaliser mes choix
une croix pour fermer le popup